Le Sexe ne paye pas.

Fléau de notre société le plafond de verre contrairement à la pantoufle de notre bonne Cendrillon, -qui est un  symbole de l'émancipation de la femme soit dite en passant  #Ironie -ne permet pas de devenir princesse et d'accéder au trône. 

Bien au  contraire, condamnée par une soit disante "élite", machiste et conservatrice, la Femme se retrouve obligée de prouver ce qu'elle vaut quand certains ne se sont même pas donné la peine d'avoir un pénis. Naturellement différents mais socialement inégaux, force est de constater qu'une femme qui réussit est une femme qui dérange. En effet, si au travail la réussite est au rendez vous, l'on va alors regarder comment se porte son foyer afin de trouver une faille que l'on ne chercherait pas chez un homme, allez savoir pourquoi d'ailleurs on trouve plus légitime qu'un père soit absent qu'une mère. Pourtant les enfants sont fait à deux, non ? Aaaah mais c'est vrai. Cet argument est caduque à partir du moment où l'homme subvient aux besoin du foyer. Vives les clichés.

Bref recentrons nous.

Comment cette inégalité salarial est elle légitimée ? Est ce que vous voulez vraiment savoir ce que l'on m'a répondu ? A compétences égales, expériences égales, bref ayant le même parcours professionnel on préfèrera un homme prétextant qu'une femme peut partir en congé maternité, qu'une femme travaille moins bien parce qu'elle a des sautes d'humeurs, une femme travaille moins parce qu'elle a la maison à gérer. On choisira un homme parce que ce n'est pas une femme.

Mais est ce que quelqu'un a déjà essayé de touner le problème dans l'autre sens ?? Prenons le motif de la possible grossesse... Sérieusement c'est un argument ça ? Nous sommes pénalisées parce que nous avons la magnifique possibilité de donner la vie ? Mais trop d'hommes ont tendance à oublier qu'un enfant se fait à deux. Une femme qui ne veut pas d'enfants est très mal vue, mais une femme qui choisit d'en avoir est pénalisée. 
Vous admettrez tout de même qu'il y a de quoi rire. 

Maintenant le coup des sautes d'humeurs. Là je dois dire que je ne sais pas quoi répondre... En 2015 certains en sont encore à croire que nous sommes incapables de nous maitriser lorsque nous sommes énervées ? Dans ce cas là peut on parler du harcèlement sexuel, non parce que... Qui a du mal à se maitriser en l'occurrence ? Qui gène le travail de qui ? Avancer cet argument c'est faire preuve du bétise sans nom qui est non seulement rabaissante pour nous les femmes mais qui fais également passer les hommes.. excusez moi du peu, pour des connards.

C'est quand même dingue de voir qu'en 2015, certains continue de ne pas vouloir être dirigé par une femme sous prétexte qu'il y aurait une remise en question de leur virilité. C'est quand même dingue de devoir répondre à des questions telles que "comptez vous avoir un enfant prochainement ? prenez vous la piule ?" c'est du vérédique, des femmes sont obligées de répondre à de pareilles questions alors que pensez vous une seconde que les hommes subissent le même interrogatoire ? 

Message pour la soi disante élite. Arrêtez de nous faire chier.  

 

Olympe

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.